Allistair BELLAHSEN et Laura SCHIFFMAN
export-blancshare-hover-full
Créateurs de La Légende

Restaurant

Citadins et jeunes trentenaires, Laura et Allistair décident en 2016 de faire le grand saut : créer à la campagne une entreprise qui ait du sens pour eux. Leur restaurant-cave à vin, dont l’ouverture est prévue à l’été 2018, va contribuer à la redynamisation du centre bourg d’un village situé en Zone de Revitalisation Rurale.

Un restaurant est le lieu public par excellence, celui du vivre ensemble.

Sauveterre-de-Béarn 64390
Restaurant

Citadins, jeunes trentenaires ayant déjà à leur actif de multiples expériences professionnelles, Laura et Allistair décident en 2016 de faire le grand saut : créer à la campagne une entreprise qui ait du sens pour eux. « On sentait un trop plein en ville. Dès nos premiers pas en milieu rural, l’étendue des possibles nous y a semblé beaucoup plus large », raconte Allistair. Très vite, ils ont un coup de foudre pour une habitation abandonnée depuis 15 ans au cœur du village de Sauveterre-de-Béarn. « Nous voulions y créer un lieu unique, qui porte et recrée du dynamisme dans ce village », relate Laura. « Nous sentions que cet endroit était le bon. Des jeunes s’y installent, des projets commencent à se créer, avec le vivre ensemble comme leitmotiv et une envie de changer les choses à leur propre mesure », poursuit Allistair.
Les défis à relever ne sont pourtant pas minces. Il faut d’abord transformer la maison pour en faire un véritable outil de travail. Les travaux sont certes conséquents, mais ils font le choix à chaque fois des solutions les plus éco-responsables. « Notre four à bois produit notre eau chaude et nous avons privilégié au maximum les matériaux de récupération », précise Laura.

Pour Allistair, « c’est un projet ambitieux et rêveur sur certains aspects, mais également réaliste. Car il ne faut pas oublier que c’est une entreprise. C’est pourquoi nous nous inscrivons patiemment dans le temps. Quand nous aurons bien consolidé le restaurant et la cave à vin, nous avons l’envie de faire un potager, de la torréfaction et même, à terme, une ferme auberge autosuffisante. Nous avancerons petit à petit, échelon par échelon. »

Pour financer les travaux, ils lancent une campagne fructueuse de crowdfunding leur permettant de rassembler 20 000 euros. Ils contractent en parallèle un prêt de 50 000 euros. « Comme tout projet engagé, il comporte certains risques. Nous nous sommes donc vite posé la question de son cautionnement », se souviennent-ils. C’est ainsi qu’ils croisent la route de France Active Aquitaine qui leur accorde une garantie d’emprunt bancaire. « Ce qui nous a marqués, c’est qu’ils ont écouté notre projet de long en large et se sont vraiment montrés curieux de notre démarche. » Pour compléter leurs fonds propres, ils obtiennent également un prêt de 10 000 euros. Prochaine étape : l’ouverture de La Légende à l’été 2018. « Nous avons hâte car nous sentons bien l’engouement et l’attente que crée ce lieu dans le village », concluent-ils.

A bénéficié

d’une garantie de
50 000€
d’un prêt solidaire de
10 000€
d’une prime ZRR de
2 000€

A été accompagné par

France Active Aquitaine

Avec le soutien de

FAPE EDF

En 2017

C'est ici

 

Autres Stories

Partager sur Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page