Yann LASNIER
export-blancshare-hover-full
Secrétaire général de la Fédération Léo Lagrange

Education populaire

Créée en 1950 par Pierre Mauroy, la Fédération Léo Lagrange est un mouvement d’éducation populaire. Son secrétaire général entend bien pousser son association à aller plus loin, avec notamment l’aide de France Active, pivot de son changement d’échelle.

L’éducation populaire comme matrice

Paris 75018
Education populaire

« France Active fait clairement partie d’un des pivots de notre changement d’échelle ». À 50 ans, Yann Lasnier, le secrétaire général de la Fédération Léo Lagrange, entend bien pousser son association à aller plus loin, avec notamment l’aide de son partenaire.

Créée en 1950 par Pierre Mauroy, la Fédération Léo Lagrange est un mouvement d’éducation populaire. L’association accompagne les acteurs publics dans la mise en œuvre de politiques éducatives, socio-culturelles et d’insertion. L’ensemblier regroupe aujourd’hui 347 associations, 9 000 salariés et bénévoles et accueille 34 000 enfants grâce à ses activités périscolaires et ses centres de loisirs.

Une concurrence accrue
Néanmoins, selon le secrétaire général Yann Lasnier, il y a encore fort à faire. « Nous devons faire face à l’arrivée de nouveaux entrants sur les secteurs de l’enfance et de la petite enfance pour qui la valeur essentielle est de faire du profit. Mais nous sommes convaincus que le modèle associatif et l’économie sociale sont, plus que jamais, un modèle alternatif à proposer ». La Fédération Léo Lagrange dépend à 85 % de la commande publique. Un facteur de risque, mais également une visibilité non négligeable à l’échelle nationale.

Renforcer son maillage
La Fédération a fait appel à France Active afin de renforcer sa présence en Île-de-France, en Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Occitanie. Grâce à un prêt participatif de France Active Investissement à hauteur de 1,2 million d’euros, ainsi qu’un billet à ordre d’Humanis à hauteur de 300 000 euros, ce changement d’échelle se concrétise. « Plus qu’un financement, ce tour de table nous a amené à mener une réflexion sur notre structure et notre développement, à étudier nos forces et nos faiblesses », souligne Yann Lasnier.

Un acteur solidaire incontournable
Un challenge pour l’ensemblier associatif, que France Active a décidé de relever avec lui : « la Fédération Léo Lagrange vit par et pour son engagement au service de tous. Agir dès l’enfance en complément de l’école et se faire ambassadrice de la jeunesse, favoriser l’égalité des chances et la mixité sociale, inventer de nouveaux moyens de se former et de s’épanouir : voilà les défis qu’elle relève chaque jour, et ce pourquoi France Active est fière de l’accompagner », soulignent Véronique Tröge et Marion Bodin, chargées de financement qui ont accompagné le dossier et structuré le financement.

Grâce à cet accompagnement et un budget désormais porté à 177 millions d’euros, la Fédération envisage d’atteindre la création de 175 ETP d’ici 5 ans, contre 7 ans initialement prévus. Léo Lagrange entend ainsi continuer à défendre sa place d’acteur solidaire incontournable dans le domaine de l’éducation.

A bénéficié

d’un prêt solidaire de
1,5M€

A été accompagné par

France Active

En 2017

C'est ici

 

Autres Stories

Partager sur Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page