Bernadette PAUL-CORNU et Jean RUCH
export-blancshare-hover-full
Codirigeants de Familles Solidaires

Habitats partagés

Depuis cinq ans, Familles Solidaires soutient et favorise le développement des projets d’habitat partagé et accompagné à destination des personnes fragilisées par l’âge, la maladie ou le handicap. Afin de faire émerger des projets atypiques, le groupe associatif porte un ambitieux appel à projet en partenariat avec AG2R LA MONDIALE.

Habitat : une troisième voie est possible

Mulhouse 68100
Habitats partagés

Il y a cinq ans, des aidants familiaux de personnes handicapées créent l’association Familles Solidaires. Le but : soutenir et favoriser le développement des projets d’habitats partagés et accompagnés.

Et si une troisième voie était possible ? C’est le pari un peu fou qu’ont fait en 2012 huit familles et amis de personnes fragilisées par l’âge, la maladie ou le handicap. Face à l’absence de réponses adaptées pour assurer l’accompagnement quotidien de leurs proches, ils décident d’investir une partie de leur épargne – 180 000 € – et constituent un fonds d’investissement solidaire. L’objectif : créer des logements adaptés et un accompagnement à forte valeur ajoutée sociale.

Une nouvelle forme de solidarité
« L’idée était d’éviter que d’autres rencontrent le même parcours du combattant que nous avons dû affronter », explique Jean Ruch, codirigeant de Familles Solidaires. Avec Bernadette Paul-Cornu, issue du milieu médico-social, le duo tente de faire bouger les lignes en matière d’habitat. Adapter les appartements en incluant de la domotique, faciliter la création de lien social et proposer des loyers modérés, ces formes d’habitat apportent une réponse innovante pour le logement et l’accompagnement de personnes fragiles.

Des ambitions nationales
Initialement créée pour répondre à une demande territoriale en Alsace, Familles Solidaires a désormais des ambitions nationales. En décembre 2017, France Active entre au capital du groupe associatif à hauteur de 50 000 euros afin de faciliter ce changement d’échelle. « Nous avons des besoins de financement importants car certains de nos projets se chiffrent à plus de 3 millions d’euros. Avoir un partenaire aussi prestigieux que France Active dans nos actionnaires nous permet d’affiner notre stratégie et de travailler en co-construction », souligne Bernadette Paul-Cornu. Le groupe associatif souhaite désormais essaimer son modèle en répondant aux besoins immobiliers des personnes fragilisées, des aidants, des associations gestionnaires et des collectivités.

Une boite à projets
Afin de faire émerger des projets atypiques, Familles Solidaires lance un appel à projets ambitieux, en partenariat avec AG2R LA MONDIALE : « du 1er juin au 14 juillet, les aidants familiaux peuvent déposer leurs envies et idées de développement d’habitat sur un site dédié. Familles Solidaires s’engage à accompagner, former et conseiller dix projets et à en financer trois », détaille Jean Ruch.
« AG2R est un partenaire de conviction, qui va relayer au niveau territorial notre initiative, notamment auprès des aidants avec lesquels le groupe travaille toute l’année, mais aussi sensibiliser le grand public aux défis que rencontrent les aidants », complète Bernadette Paul-Cornu.

Grâce à l’accompagnement de France Active et à cet appel à projet, Familles solidaires entend bien continuer à peser dans le logement très social.

A bénéficié

d’une entrée au capital de
50 000€
d’un accompagnement du DLA

A été accompagné par

France Active Alsace

En 2017

C'est ici

 

Autres Stories

Partager sur Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page